L'AROMATHERAPIE EN MILIEU VETERINAIRE

L'AROMATHERAPIE EN MILIEU VETERINAIRE

L'AROMATHERAPIE EN MILIEU VETERINAIRE

1 LACHAL Sophie L’AROMATHERAPIE EN MILIEU VETERINAIRE Juin 2014

2 SOMMAIRE A : AROMATHERAPIE, QUELQUES RAPPELS B : LES GRANDES FAMILLES CHIMIQUES ET LEURS PROPRIETES a. les monoterpènes b. les phénols c. les alcools monoterpeniques d. les aldehydes aromatiques e. les aldehydes monoterpeniques f. les oxydes terpeniques g. les ethers oxydes h. autres composés C : FORMES GALENIQUES I. CAS DU CHIEN II. CAS DU CHAT D : RECAPITULATIF DES PROPRIETES PAR HUILE ESSENTIELLES E : QUELQUES APPLICATIONS THERAPEUTIQUES 1. les parasites externes 2. les parasites internes 3. les abscès 4. les rhumatismes 5. anxiété stress

3 Les huiles essentielles sont utilisées chez l’homme pour leurs propriétés préventives et curatives. Il est donc logique et intéressant de penser que cette médecine puisse s’appliquer au monde animal et plus particulièrement à nos animaux de compagnie. Comme pour tout traitement médical il faudra être prudent sur le diagnostic posé et sur les dangers de l’automédication. Les huiles essentielles sont de véritables bombes que la nature nous propose,elles peuvent être très efficaces mais, utilisées sans discernement, leurs effets secondaires ne sont pas négligeables.

L’utilisation des huiles essentielles se fera donc avec prudence en suivant les conditions d’applications spécifiques aux animaux de compagnie.

4 A. AROMATHERAPIE, QUELQUES RAPPELS Faisons d’abord un bref rappel sur cette forme de médication. L’aromathérapie se définit par l’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques. La notion d’huile essentielle d’un point de vue légale regroupe uniquement : Les produits obtenus à partir d’un végétal par entrainement à la vapeur d’eau et ceux obtenus par procédés mécaniques à partir des zestes (citrus)

5 Un peu d’histoire … Dès l’antiquité, l’aromathérapie fut appliquée par les égyptiens pour les embaumements et par les grecs à des fins médicinales et culinaires. Il faut attendre 1918 pour que ces applications thérapeutiques soient expliquées de manière plus scientifique par le chimiste Gattefossé. Plus tard le docteur Valnet continua les recherches sur l’action des huiles afin de convaincre la médecine classique des biens faits thérapeutiques des huiles essentielles.

Les travaux effectués sur les différentes huiles essentielles les plus usitées ont confirmé leur efficacité et orientent celles-ci vers des propriétés anti fongiques, anti virales, anti parasitaires et bactéricides. Ces applications seront très utiles en milieu vétérinaire pour éradiquer les divers parasites tels que les gales, puces, tiques ou enrayer un abcès chez les félins. Il sera également intéressant de soulager des douleurs rhumatismales. Les huiles essentielles sont des concentrés de principes actifs qui leur confèrent leurs propriétés thérapeutiques.

Ces effets sont dus à leur composition riche en molécules aromatiques qui ont des actions bien spécifiques sur l’être vivant.

6 B. LES FONCTIONS CHIMIQUES Les grandes familles chimiques des huiles et leurs propriétés sont décrites ci- dessous. 1. les monoterpènes Ce sont des molécules composées de carbone et d’hydrogène très répandues dans les huiles essentielles. a. Propriétés : anti infectieux, stimulants b. Toxicité : irritation cutanée, bonne tolérance par voie orale c. Exemples de terpènes les plus courants : Alpha pinène : essence de pin beta pinène : essence de pin Limonène : essence de citrus

7 1. les phénols a. propriétés : Bactéricide, virucide, parasiticide, antifongique, germicide, immunostimulant b. toxicité très irritant pour la peau bonne efficacité par voie orale en privilégiant les formes diluées max 5% Ne pas diffuser, irritant pour les muqueuses respiratoires c. exemples de phénols les plus courants : Thymol: essence de thym CT thymol, origan CT thymol Carvacrol: essence de sariette Eugenol: essence de girofle

8 1. les alcools monoterpèniques a. propriétés: proches des phenols mais moins prononcées, bactéricide, virucide, antifongique, immunostimulant b. toxicité : aucune c. exemples d’alcool monoterpéniques les plus courants linalol : présence dans huile essentielle de lavanda angustifolia Geraniol : essence de geranium Menthol : huile essentielle mentha arvensis ct menthol

9 Alpha terpineol : huile essentielle conifères 1. les aldehydes aromatiques a. propriétés: anti infectieux puissant, anti parasitaire b. toxicité : irritant cutanée bonne efficacité par voie orale en privilégiant les formes diluées max 3% ne pas diffuser, irritant pour les muqueuses respiratoires c. exemple d’aldéhyde aromatique le plus courant aldehyde cinnamique : HE cannelle ceylan 1. aldéhydes monoterpèniques

10 a. propriétés : anti inflammatoire, immunostimulant , sédatif, calmant, répulsif moustique (citronella) b. toxicité : légère irritation par voie cutanée ( faire une dilution préalable) c. exemples d’aldehydes terpéniques les plus courants citral (mélande de géranial et néral ) : huile essentielle d’agrumes huile essentielle citronnelle Citronellal : huile essentielle eucalytus citriodora 1. Les oxydes terpéniques a. propriétés expectorant, vermifuge (ascaridole) b. toxicité : pas de toxicité majeure pour le 1,8 cineol (eucalyptol) attention aux doses pour l’ascaridole

11 c. exemples d’oxyde terpenique les plus courants eucalyptol : essence eucalyptus globulus et radiata 1. les ethers oxydes a. propriétés éther oxyde : spasmolytique, sédatif methylether : anti infectieux b. toxicité faible sur la peau mais application diluée recommandée c. exemples de ether oxydes et methyl ether les plus courants methyl chavicol (estragole) :huile essentielle basilic

12 Anethol : huile essentielle anis Methyl carvacrol : huile essentielle origan 1. autres composés a. les lactones : composé d’un ester sur un cycle moléculaire . ces molécules ont des propréités mucolytique puissant et antifongique elles sont toxiques comme les cetones mais présentes à faible dose dans les huiles essentielles elles se dosent plus facilement . on priviligera la voie cutanée . b. les phtalides : présents en faible quantité dans les huiles essentielles Ce sont des draineurs et detoxifiants hepato renaux Leur utilisation est plutôt orale c. les composés azotés ils sont calmants du système nerveux ex : methyl anthranylate de methyl présent dans l’essence de mandarine

13 C. FORMES GALENIQUES Afin d’appliquer judicieusement l’aromathérapie en milieu vétérinaire, il est utile de connaître les différentes formes galéniques existantes et adaptées. Nous étudierons principalement l’application au chat et au chien, ces animaux n’ont pas la même réception organique aux huiles essentielles que l’être humain. Certains modes d’application pour l’humain ne seront pas transférés aux chats et aux chiens.

Chez le chat et le chien il faut mettre en avant plusieurs contraires.  Leur peau est très sensible  Ils ont une hypersensibilité aux odeurs  Ils peuvent se lécher à certains endroits de leur corps  Leur poids s’apparente plus à celui d’un enfant Donc dans le cas de la voie externe il faudra diluer l’huile essentielle avant application. Si la voie interne est nécessaire, l’huile essentielle pourra être mélangée à la nourriture mais jamais en absorption directe dans la gueule de l’animal.

La voie interne est délicate chez l’animal comme elle l’est chez l’humain. Rappelons que les huiles essentielles sont un concentré de principes actifs bien équivalent aux médicaments allopathiques. Mal utilisées elles peuvent être toxiques !!!

14 I. APPLICATIONS DANS LE CAS DU CHIEN : 1. Administration orale : Il est nécessaire de diluer l’huile essentielle. Comme pour l’homme les huiles essentielles peuvent être agressives pour les muqueuses buccales et la paroi gastrique. 1. Huiles essentielles diluées en huile végétale Les huiles essentielles étant lipophiles, les huiles végétales présentent un intérêt car leur dilution y est totale .On utilisera ces mélanges dans des concentrations raisonnables de 5 à 20%.les huiles végétales contiennent des vitamines et acides gras qui sont un bon complément pour la santé de l’animal. Huiles végétales conseillées : huile d’olive, huile d’arachide, huile pépins de raisin, huile de maïs.

2. Miellat Un autre vecteur peut être le miel, dans ce cas on parle de miellat . Moins lipophile que les huiles végétales il permet tout de même de réaliser des dilutions à 7-8% d’huiles essentielles et profèrent les qualités empiriques du miel. Il est appétant pour le chien 3. Les capsules Les capsules molles ont un intérêt gastrique. Les huiles essentielles sont diluées dans une huile végétale et enrobées dans de la gélatine. Les posologies doivent être adaptées en fonction du poids de l’animal. 4. Huiles essentielles pures Elles peuvent être tout simplement mélangées dans la nourriture molle en fonction du poids de l’animal.

5. Les comprimés comprimés sur lequel on imbibe les huiles essentielles . L'intérêt reste le faible dosage applicable sur le comprimé. 2. Application externe

15 Les huiles essentielles pénètrent à travers la peau de l’animal comme pour les humains. Quelques précautions en ce qui concerne les chiens Faire l’application si possible sur une zone inaccessible par la langue de l’animal Réduire au maximum la zone d’application Jamais pur dans l’œil ou autour Jamais pur sur les muqueuses comme la truffe les lèvres les oreilles, zone anale et génital. 1. Pures Si le diagnostic le demande mais avec précaution. 2. Diluées en huiles végétales Cette forme galénique a un inconvénient en cas d’animal à poils longs 3. Gel non gras Application aisée sur des plaies ou sur des zones douloureuses Ce gel peut s avérer très pratique car sa texture est agréable, non grasse et s'étale facilement , Il peut supporter des concentrations en huiles essentielles de 2à15 %.

Ce gel est fabriqué à base de carbomer type carbopol (2%) . 4. crème et pommade De texture grasse , ce sont des émulsions huile dans eau . La concentration en huiles essentielles est de l'ordre de 3à5 % . Ce type d'application sera envisagée sur une peau dépourvue de poils lors de traitement dermatologique. 5. Shampoing Ils peuvent contenir de 0,5 à 3 % d'huiles essentielles Ils permettent de traiter certains problèmes dermatologiques ou d’apporter un soin au pelage pour embellir celui-ci. On utilisera une base neutre moussante comme support .

16 Ils permettent de traiter certains problèmes dermatologiques ou d’apporter un soin au pelage pour embellir celui-ci. On utilisera une base neutre moussante comme support .

17 II. APPLICATIONS DANS LE CAS DU CHAT : a. Administration orale : Elle est à éviter ou à effectuer de manière très prudente !!! En effet le chat n’a pas les enzymes nécessaires à l’assimilation de certaines molécules aromatiques telles que les phénols et les cétones. Ces molécules ont des propriétés anti infectieuses. Grâce à ces enzymes, ces molécules sont modifiées au niveau du foie par glucuronoconjugaison :.Fixation de glucose sur les molécules afin d’augmenter leur solubilité dans l’organisme et accentuer leur effet et leur élimination. Leur élimination prend 48 à 72 h ce qui permet des traitements anti infectieux assez longs.

Dans le cas du chat cette modification n’aura pas lieu elles ne seront pas éliminées rapidement par l’organisme et un surdosage de ces molécules peut provoquer des effets secondaires au niveau du foie et du système nerveux. Le chat présente également une hypersensibilité aux odeurs qui en cas d’ingestion orale va le perturber et le désorienter. Dans le cas du chat on prendra soin de l’habituer très jeune à cette médication pour qu’il se familiarise avec les odeurs. On pourra par exemple le caresser avec des huiles dès son plus jeune âge.

Si un traitement oral est nécessaire il sera court. b. Application externe : Les huiles essentielles pures et diluées seront applicables mais sur une surface très petite et non accessibles par la langue. Les lotions et shampoings pourront être utilisés sur l’ensemble du pelage. La diffusion atmosphérique est également possible en mettant l’animal dans une petite pièce.

18 D. RECAPITULATIF DES PROPRIETES PAR HUILES ESSENTIELLES a. Antibacteriennes : Les huiles essentielles et leurs composants ont la faculté de percer la membrane des bactéries type GRAM+ et les 2 parois des bactéries type GRAM- . HE Cinnamomum cassia HE Cinnamomum verum HE Origanum compactum HE thymus vulgaris CT thymol HE Eugenia caryophyllus HE Satureja montana HE melaleuca alternifolia b. Anti fongiques HE Cinnamomum cassia HE cymbopogon martinii var motia HE Melaleuca alternifolia HE Cymbopogon flexuosus HE Laurus nobilis HE Lavandula latifolia spica c. Anti parasitaires externes Les huiles essentielles ont la capacité de bruler le système respiratoire des parasites ou de les paralyser .

HE Eugenia caryophyllus HE Cinnamomum verum (fe) HE Litsea citrata HE Mentha pulegium HE Myrtus communis CT 1'8 cineole HE Euclayptus globulus d. anti parasitaires internes Les aldéhydes aromatiques, les phenols aromatiques, les cétones terpèniques ou l'ascaridole (oxyde terpènique) ont la capacité de détruire les parasites. CE sont des molécules très puissantes qui peuvent être nocives pour l'être vivant. Il faudra donc être prudent lors de leur utilisation .

19 HE Cinnamomum verum HE Eugenia caryophyllus HE Eucalyptus polybractea HE origanum compactum HE Thymus vulgaris CT thymol HE Chamaemelum nobile HE Melaleuca alternifolia Ceci représente un échantillon des huiles essentielles adaptées aux pathologies que nous verrons plus loin.

20 E. QUELQUES EXEMPLES THERAPEUTIQUES Afin d’éviter la lourdeur du terme huile essentielle, le terme HE sera utilisé. Les huiles essentielles seront nommées par leur nom latin 1 .Les parasites externes : a .Les puces : HE Melaleuca alternifolia (Tea tree) 5 gouttes HE Lavanda augustifolia 5 gouttes Huile olive 10ml A appliquer en friction sur la nuque et sur l’abdomen. Autre possibilité pour le chat HE Melaleuca alternifolia (tea tree) 50% HE Lemongrass 30% HE Mentha pulegium (menthe pouillot) 20% 30ml de ce mélange 3 ml d’émulsionnant 17ml d ‘alcool éthylique 50 ml hydrolat de lavande Vaporiser sur l’animal en protégeant les yeux Une seule application par semaine. b. Les tiques: HE Eugenia caryophyllus (giroflier) 5 gouttes HE Melaleuca alternifolia (Tea tree ) 5 gouttes HE Pinus pinaster (pin maritime) 5 gouttes Appliquer pur à l’aide d’un coton quelques secondes, attendre puis enlever le tique à l’aide d’un pince adaptée.

21 c. La gale Attention non applicable à la gale auriculaire HE Melaleuca alternifolia (Tea tree ) 40 ml HE Litsea citrata 25 ml HE Mentha arvensis 5 ml HE Cinnamomum verum feuille 5 ml Base neutre shampooing 25 ml Diluer cette preparation à 5% dans l’eau tiède . Appliquer sur tout le corps à l’aide d’une brosse . Ne pas rincer l’animal . d. Gale auriculaire : HE Eugenia caryophyllus (giroflier) 1% HE Cymbopogon citratus (Lemongrass) 2% HE Mentha x piperita (menthe poivrée) 0.2% HE Chamaemelum nobile (Camomille noble) 0.8% Gel neutre qsp 100 Déposer une noix de gel dans l’oreille 2 fois par jour Durant 10 jours puis une application 1 semaine après 2. Les parasites internes L’activité des huiles essentielles est avérée sur certains parasites tels que l’Ascaris suum, taenia ssp, les oxyures, les trichuris et les ankylostoma . Pour les autres parasites présents chez les animaux de compagnie tels que le Dypilidium et le Tocara, leur activité n’est pas encore prouvée . Nous pouvons néanmoins procéder à un traitement vermifuge.

22 HE Cinnamomum cassia (cannelle de Chine ) 4ml HE Chamaemelum nobile (camomille romaine) 1ml HE Eugenia caryophyllus (clou de girofle) 2ml HE Melaleuca alternifolia (tea tree) 3ml Huile végetale 10ml Chez l’animal de moins de 20kg : 8 gouttes mélangées à la nourriture , une fois par jour durant 2-3 jours Chez l’animal de plus de 20kg : 8 gouttes mélangées à la nourriture , 2 fois par jour durant 2-3 jours 3. Les abcès Le postulat de base des abcès est de les laisser murir. Pour aider la maturation, on peut appliquer des cataplasmes d’argile sur la plaie dans lesquels on ajoute HE Eugenia caryophyllus (giroflier) 1% HE Rosmarinus officinalis CT camphre 2% HE Mentha x piperita (menthe poivrée) 0.2% HE Melaleuca alternifolia (Tea tree ) 0.8% On nettoye soigneusement la plaie en pressant et en appliquant de l’hydrolat de lavande .

Pour favoriser la cicatrisation on apllique HE Geranium rosat 1ml HE Mentha x piperita 0.5ml HE lavandin super 1 ml HE Cinnamomum cassia (cannelle chine) 0.5 ml Huile végétale Millepertuis 5 ml Argile verte 57 g Eau qsp 100g 3 applications par jour jusqu’à disparition

23 4. Les rhumatismes Chez nos amis les chiens les rhumatismes peuvent perturber leur fin de vie . on pourra les soulager en appliquant HE Gaultheria procumbens (Gaulthérie couchée) 4ml HE Rosmarinus officinalis CT camphre (romarin à camphre) 2ml HE Thymus satureioïdes (thym à feuilles de sarriette) 1ml HE Helichrysum italicum ( Immortelle) 3ml huile végétale qsp 20ml En application locale sur la peau en massage 2-3 fois par jour . Ces exemples thérapeutiques donnent une vision globale des pathologies que nous pourrons soulager grâce à l'aromathérapie. Cette liste n'est pas exhaustive, l'aromathérapie pourra bien sûr être appliquée à d'autres maladies 5. anxiété stress Avant une visite chez le vétérinaire on peut calmer l'animal avec HE Ravintsara 15 % HE Marjolaine coquilles 20 % HE Camomille noble 10 % HE Mandarine (fe) 20 % HE Mandarine (ze) 10 % HE Lavande vraie 20 % HE verveine citronnée 5 % 2 à 6 gouttes du mélange en friction avant l'évènement stressant ou en diffusion atmosphérique.

24 Nous pouvons constater que l'aromathérapie appliquée aux animaux utilisent les mêmes propriétés des huiles essentielles que chez l’humain. Leurs applications demandent une bonne connaissance des huiles essentielles et un bon diagnostic. Cette forme de médication semble s'appliquer de plus en plus, des vétérinaires indépendants se penchent de plus en plus sur l'efficacité des huiles essentielles. Notons que cette forme de médication peut s'étendre aux élevages de bovins, d'ovins et même aux chevaux.

25 DICTIONNAIRE FRANCAIS

26 BIBLIOGRAPHIE a. hippocratus cours de Mr Morel Jean-Michel b. Aromathérapie pratique le pouvoir des huiles essentielles Léa Morgat Ed Anagramme c. L’Aromathérapie exactement Pierre FRANCHOMME, Daniel PENOEL – Ed Roger Jollois – 2001 d. Aromathérapie vétérinaire Nelly Grosjean Ed la chevêche e. Ma bible des huiles essentielles Danièle Festy Ed quotidien malin f. Guide pratique d’aromathérapie chez l’animal de compagnie Pascal Debauche et Dominique Baudoux Ed

27